Les ailes de la folie

Je vis la vie d’un homme dans laquelle l’excès est la norme, une vie dans laquelle la folie a sa place.
Je crée des univers avec de simples mots avant de les détruire sans regrets, ni remords.

Ma vie est celle d’un ange qui se consume à vouloir vivre trop près d’un soleil.
Je brûle chaque jour au contact de ma souffrance, de ma passion, de ma déraison, de cette vie qui est mienne et me met chaque jour en péril.
Je vis en quête d’absolu, en quête de cette Muse qui serait mon soleil, celle pour laquelle, je mourrais dans l’instant si tel était son désir.
Je m’épuise à croire, à espérer, à vivre cette quête interminable, à poursuivre
ce désir qui est mon Graal pour simplement effleurer du bout de mes doigts les cheveux de ma Muse.
Cette Muse qui est présente dans ce monde.
Quelque part.

Devrais-je mourir tel un condamné à errer dans le désert toute une vie pour ne vivre qu’un instant avec ma Muse que mon sort serait des plus heureux.
La renaissance est ma destinée et la folie sera toujours mienne.
En tant qu’Artiste, cette essence de vie est essentielle pour vivre toujours plus intensément.
En tant qu’Artiste, cette quête de Muse est essentielle pour vivre ma vie d’homme.

Le 04 octobre 2041, je mourrais…
Ma vie aura atteint son terme.
J’approcherais le soleil… Une dernière fois
J’aurais aimé follement… J’aurais aimé à en mourir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s